Ma jolie relation ''longue distance'' ♥

2011
Il y a quelques mois déjà je publiais un article intitulé "Je parle le français de Belgique... et vous ?" et j'étais très heureuse de constater à quel point il vous avait plu. Vous aviez alors été nombreuses à me dire que vous apprécieriez d'autres articles dans la catégorie Humeurs. Aujourd'hui, juste pour vous et en espérant vous faire plaisir, je viens vous partager mon ressenti, mes astuces et mes conseils au sujet de ma relation longue distance. - Voici donc un article beaucoup plus personnel !

Nombreux sont les préjugés et les appréhensions à ce sujet. Aujourd'hui je souhaiterais mettre à mal l'idée que l'on s'en fait !
J'estime que je suis en effet bien placée pour en parler puisque je suis en couple depuis trois ans et demi avec un français vivant à plus de 300 kilomètres de chez moi (je vous rappelle que je vis en Belgique). Nous l'appellerons Mr. Loo, ce sera plus simple et plus intime, d'accord ? :)

2012
Notre histoire

Loin de moi l'idée de vous baratiner avec tous les détails de notre rencontre et de notre vie mais je dois bien avouer que le thème de l'Amour à distance est un sujet dont je souhaite vous parler depuis quelques temps déjà. La Saint-Valentin vient de passer et ça m'a donné encore plus envie d'écrire à ce sujet.

300 km ... ça peut paraître si peu et c'est pourtant tellement ! Au début de notre histoire, je n'avais même pas encore le permis de conduire, Thalys était mon meilleur ami. Heureusement Mr. Loo est un pilote au top et je ne compte même plus le nombre de trajets aller-retour qu'il a fait pour venir me voir. C'est fou !
Heureusement, quelques mois plus tard, j'obtenais le permis moi aussi et m'empressais de prendre les routes françaises tout en découvrant la joie (ou pas) des péages qui coûtent la peau du c*l (excusez-moi).
Parfois il vient, parfois j'y vais. Sept heures de routes aller-retour. Beaucoup d'essence. Au début c'était deux fois par mois à raison de deux jours à chaque fois, même pas. - En plus de sa thèse, Mr. Loo travaillait le samedi matin, ça grignotait déjà un peu de notre temps précieux. Il a d'ailleurs fini par démissionner pour nous permettre des moments plus longs ensemble.
A l'heure actuelle, nos emplois du temps respectifs nous accordent une semaine entière ensemble, toutes les deux ou trois semaines. C'est déjà mieux, beaucoup mieux !

Seulement voilà, cette situation dure depuis plus de trois ans maintenant et ça devient de plus en plus difficile à vivre. Notre Amour ne s'éteint pas, loin de là. Mais on commence vraiment à trouver le temps long aussi loin l'un de l'autre. Et pourtant... je suis fière de mon amoureux, fière de notre relation longue distance ! Je ne changerais de vie pour rien au monde car j'estime qu'elle nous a apporté beaucoup de jolies choses.

Tout d'abord, c'est cet homme qui me plait. Il réuni l'ensemble des critères que j'attendais : grand, beau, intelligent, attentionné, à l'écoute, bien élevé, avec de bonnes manières, généreux, classe, la tête sur les épaules (même si parfois dans les nuages) et les pieds bien au sol, sans oublier les tas de points communs qui nous lient. Je l'Aime. Et juste pour ça, malgré les difficultés de notre histoire, je ne le lâcherai pas.

2013
Quand on réfléchit bien, vivre loin l'un de l'autre nous apporte tout un tas de bases solides non négligeables !

* On persiste à utiliser tous les moyens possibles et imaginables pour rester en contact chaque jour de l'année : messages, appels, Skype, mails, Viber, Facebook, mais aussi et surtout de vraies lettres. Vous n'imaginez pas le bonheur que cela procure de trouver par surprise du courrier tout droit venu de France et écrit de la main de son amoureux. Je lis, je pèse chaque mot, j'analyse l'écriture et le soin qu'il y a mis, je souris bêtement et je prends le temps de répondre, de personnaliser le tout, de coller un joli timbre et de marcher jusqu'à la Poste en pensant très fort à lui. Une lettre, c'est tellement plus beau et sincère qu'un SMS.

* On reste patients (ou pas) et on attend avec joie les futures retrouvailles. C'est à ce moment là qu'on réalise le bonheur que cela représente d'être avec l'autre ! "Il existe, il m'aime, il vient me voir et il est là, en chair et en os, rien que pour moi." Lorsque l'on vit chaque jour à côté de son copain, on perd cette notion importante de "quelle chance qu'il soit avec moi" et une certaine routine s'installe un peu trop rapidement.
La distance qui nous sépare nous permet d'éviter ce triste point qui arrive souvent prématurément dans les couples.

* On doit faire confiance à l'autre. Ce n'est pas une éventualité, c'est une obligation. Nous ne sommes pas sur place pour le voir, le "surveiller" ou lui rappeler que nous existons. Il faut donc se contenter de faire confiance, presque les yeux fermés. Et mine de rien, ça solidifie beaucoup notre relation. Plus on avance et plus on se rend compte que l'autre ne nous déçoit pas et qu'il mérite donc cette confiance qu'on a osé lui donner. C'est très réconfortant, même si régulièrement source de tensions.

* Il y a le charme... le charme de la différence de pays, de culture, d'accent et d'habitudes. La France reste tout de même assez proche de la Belgique, tant géographiquement que culturellement parlant. Pourtant il existe de nombreuses variantes ! C'est ce qui est intéressant : apprendre et rire ensemble de nos différences.

* Entre deux retrouvailles, j'ai la motivation de rester telle que je suis. C'est bizarre à lire, non ? Mais vous allez comprendre, voici un bête exemple pour illustrer mon propos : Imaginons que vous commencez petit à petit à prendre du poids, quelques grammes par jour ça se remarque peu ! Mais admettons que vous ne voyez plus votre amoureux pendant un mois et que justement, entre temps, vous avez malheureusement pris quelques kilos. BIM, le choc ! 
Alors pour ne pas repousser Mr. Loo, je fais continuellement des efforts afin de rester moi-même et/ou de m'améliorer (il m'aide par exemple à prendre confiance en moi, mais ça c'est un autre sujet dont je vous parlerai plus tard). Ceci est donc valable à tous les niveaux, j'espère que je suis claire :)

Mais il ne faut pas non plus négliger les petits inconvénients qu'une telle relation entraîne...

* Quand ça ne va pas, il n'est pas là. Si un soir je rentre et que ma journée s'est mal passée, je ne vais pas pouvoir le retrouver pour lui en parler et être réconfortée. Je ne vais pas non plus pouvoir prendre la voiture ou les transports en commun pour un rapide aller-retour chez lui, et inversement. Il faut prendre son mal en patience et attendre.

* Par écrit on ne peut pas tout faire passer. Pas de sentiments, pas d'expressions, pas de sourires ou de larmes, pas de toucher, pas de câlins, pas de bisous. On explique au mieux ce que l'on a à dire mais ce n'est pas toujours interprété de la même façon des deux côtés alors ça crée une nouvelle source de tension.

* Et puis le manque... ça déprime ! Vous aimez quelqu'un plus que tout au monde, vous avez besoin de lui, besoin de le voir, besoin de lui parler. Mais vous ne pouvez pas. En fait vous vous sentez privée de quelque chose, punie. Ca vous bousille le moral au point de parfois ne plus avoir envie de sortir de chez soi. Boire un thé et manger un bout de chocolat devant Skype avec lui de l'autre côté de l'écran, c'est tout ce qui importe. Le reste on s'en fou !

2014
Le paradoxe

Je lis et entends régulièrement que les relations longue distance sont fragiles et par conséquent de courte durée. C'est faux. Pour ceux qui ont la chance de le vivre et de le supporter, c'est une très belle expérience qui nous force à construire notre vie de couple sur des bases plus solides et plus stables.
Il faut faire l'effort de supporter cette situation pour ensuite en récolter des fruits bien plus riches.

Mes conseils

* Bien sûr et avant toute chose, il faut de l'Amour, le vrai. Sinon ça ne peut pas fonctionner. Et au-delà de cet Amour, il faut également être prêt à vivre une relation longue distance.

* La seconde chose très importante et dont je vous ai déjà parlé plus haut : faire confiance. C'est obligatoire et même si parfois on ne gère pas ça comme il faut, il est primordial de se rassurer l'un et l'autre. Trouvez les mots qu'il faut et ne laissez pas l'autre mariner seul dans son coin. Soyez bien conscientes qu'il vous sera impossible de savoir ce que votre amoureux fait à chaque seconde qui s'écoule.

* Avoir de la discussion et une bonne communication. Il faut se connaître soi, connaître l'autre, prendre des nouvelles et en donner continuellement tout en s'exprimant sans peur lorsque quelque chose ne va pas. Ca ne sert à rien de rester dans son coin. Il vaut mieux éviter d'ajouter une distance supplémentaire à la distance géographique déjà existante. Il est quand même préférable d'éviter au maximum les disputes et de ne jamais se quitter fâchés. Question jalousie (c'est inévitable), celle-ci ne doit pas être excessive mais, on est d'accord, on est pas non plus en mode "tout est permis". La distance n'empêche pas la fidélité !
Il suffit de s'intéresser à l'autre et de savoir qui il voit, toujours en lui prouvant que de toute façon c'est vous la meilleure, ahah ! 

* A l'inverse, ne surtout pas rester cloîtrée chez soi, derrière son ordinateur ou sur son smartphone et ne vivre que pour l'autre. Trouver un loisir ou voir des ami(e)s permet d'oublier la tristesse et d'éviter la dépression totale. Se sentir entièrement seule ne fait qu'aggraver les choses.

* Etre prêt à débourser pas mal d'argent ! Idée qui semble superficielle au départ, on se rend bien vite compte qu'il s'agit d'un point à prendre en compte de façon considérable. Dans l'ensemble ça donne : train + voiture + essence + péage + les petites attentions habituelles au sein d'un couple,... chaud chaud, davantage quand on est jeunes.

* Imaginer. Oui ! Il est toujours bon de se projeter dans l'avenir en imaginant ce que l'on pourra faire et se dire la prochaine fois que l'on se verra. Ou à plus long terme, créer des projets d'avenir est motivant et permet de se rassurer sur le fait qu'on est bel et bien sur la même longueur d'onde.

* Fixer la date des prochaines retrouvailles avant de se quitter. Avoir une échéance en tête réduit la tristesse au moment de se quitter car on conserve la sécurité d'une prochaine rencontre. On vit beaucoup mieux le fait d'avoir quelques semaines à passer alone. 

* Trouver des astuces et développer des petites choses "rien qu'à vous" que personne d'autre ne pourra comprendre, le but étant de toujours rester complice et de montrer à l'autre que l'on pense à lui. Là encore cela revient à développer son imagination pour programmer des petites surprises de temps à autre, surprendre l'autre, lui laisser un objet personnel avant de repartir, etc... 

* Une autre petite chose que nous faisons beaucoup : prendre des photos !! On immortalise chaque moment passé ensemble pour ensuite pouvoir se rappeler les bons moments et à quel point nous sommes bien ensemble. En cas de petit coup de blues, c'est un vrai booster de moral !

* Et une dernière astuce pratique : réaliser un calendrier commun. Nous on utilise Google Agenda. Ca nous permet d'avoir une vue d'ensemble sur chaque événement respectivement programmé et puis surtout de planifier au mieux les futurs moments ensemble.


Bien sûr nous ne sommes pas parfaits et il nous arrive souvent de commettre des petits faux pas : on glisse un mot qu'il fallait pas, on se fâche pour un truc sans importance, on fait ressortir notre jalousie sans raison, et ainsi de suite. Le tout est de ne jamais en rester là, de discuter, de résoudre le problème et de repartir sur autre chose de plus joyeux :-)

2015

J'espère que vous aurez pu réaliser qu'une relation longue distance n'est effectivement pas toujours facile et qu'elle nécessite beaucoup d'efforts particuliers... mais qu'elle peut vraiment être très TRES belle et solide, il suffit de s'en donner les moyens ! 

Un jour, après que j'ai raconté cette histoire, quelqu'un m'a dit "Oh hé bien si vous avez surmonté tout ça, plus rien ne vous arrêtera" ... cette personne avait tout compris !

Mr. Loo et moi sommes désormais impatients de saisir l'opportunité de se rapprocher l'un de l'autre. Vivre dans la même ville serait le bonheur total ! On en a déjà beaucoup parlé bien sûr et on opterait tout d'abord pour deux appartements séparés afin de conserver le "chacun chez soi" et de pouvoir s'inviter l'un chez l'autre pour dîner par exemple. Au final, nous aspirons à vivre ensemble dans une jolie maison et à fonder une belle famille, hihi :-) Vivement !

Y en a-t-il parmi vous qui vivent une telle histoire d'Amour ? :)

Plein de bisous & ENJOY !

Estelloo`

38 commentaires:

  1. Alala j'ai adoré ton article :) ! C'est hyper touchant, hyper mignon et vous êtes adorables tout les deux :D ! Moi je risque fortement d'être éloignée de Luc pour quelques temps l'année prochaine et on s'y prépare progressivement ! Gros bisous à vous deux ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mince ! Pour combien de temps ? L'année complète ?
      Bisouilles :)

      Supprimer
    2. Oui probablement et pas sur la même terre si j'ose dire :p !

      Supprimer
  2. C'est magnifique, ça donne vraiment foi en l'amour !!!
    Deltreylicious

    RépondreSupprimer
  3. Ton article est tellement beau, tellement touchant et rempli de positif, ça fait chaud au coeur à lire.
    Je vous souhaite vraiment que du bonheur, en espèrant que ton chéri et toi puissiez enfin être réuni.
    Bonne soirée, bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :') on espère tellement ! Mais la vie en décide parfois autrement...
      Bisous <3

      Supprimer
  4. C'est une très jolie histoire ! Ca fait 4 ans que je suis avec mon copain et presque 3ans que nous sommes à distance... Je suis partie un semestre en Irlande, un autre au Canada, entre temps nous vivions à 800km à cause de mes études et mtn c'est lui qui vient de trouver un job dans une autre région tjs aussi éloignée. Comme tu le dis il y a des avantages et des inconvénients, on a connu des hauts et des bas mais c'est ça aussi qui forge le couple :)
    J'espère que vous pourrez bientôt être réunis avec ton chéri en tous cas <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca fait plaisir de recevoir des commentaires de personnes dans la même situation que soi :) merci d'avoir partagé un petit bout de ton histoire ici <3 ça me fait plaisir !
      Courage et plein de bonheur à vous deux ! :)

      Supprimer
  5. Article magnifique, comme quoi les relations longue distance ne sont pas forcément lié à l'échec. Encore pleins de bonheur à tous les deux et j'espère que vous pourrez vite vous rapprocher géographiquement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, si on s'en donne les moyens et si on s'aime vraiment, une relation longue distance peut durer éternellement :)
      Merci beaucoup !

      Supprimer
  6. Je suis tombée par hasard sur ton article et ça m'a parlé. J'ai vécu la même chose. Mon homme est belge et moi française et 400 km nous séparaient. Pendant deux ans, on se voyait un week end sur deux. Et puis mon chéri a décidé de me rejoindre. Depuis on s'est marié. Ça fait 5 ans qu'on est ensemble et bientôt deux qu'on est marié :-) J'espère que bientôt vous pourrez vous rapprocher géographiquement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh trop bien ! Voilà une histoire franco-belge similaire à la mienne :D j'espère poursuivre la mienne aussi joliment que la tienne:)

      Supprimer
  7. je vis une telle histoire d"amour depuis...7 ans : après nos 2 premières années ensemble, j'ai dû déménager pour un emploi à 400km
    Nous avons fêté récemment nos 9 ans d'amour, comme tu le dis si bien dans ton article, ça se travaille : sms, via facebook, cartes postales, petits mots d'amour écrits, cartes postales...
    7 ans, oui c'est long mais nous ne savions pas où nous poser maintenant qu'on le sait, on cherche notre "chez nous"..
    je vous souhaite beaucoup de bonheur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est terriblement long 7 ans.. il faut davantage de courage. Je t'admire !
      Je vous souhaite une suite très heureuse et épanouie :)

      Supprimer
  8. Trés bel article ! Je me retrouve assez dedans. J'habit en Tanzanie et mon chéri au Congo ... chacun de son coté de l'Afrique. Pas possible de prendre la voiture no le Thalys (sniff sniff). On arrive à se voir tous les deux mois environs pour 2 semaines. Pas génial mais on fait avant en attendant d'etre enfin réuni !! :)
    Courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon dieu c'est vrai que vous ne pouvez pas compter sur le Thalys dans ce cas-là ! :/
      Plein de courage à vous deux aussi :) <3

      Supprimer
  9. Avec celui qui m'accompagne, on a connu la distance, aussi bien la "petite" et la "longue. Et si aujourd'hui on vit ensemble, il faut dire qu'aujourd'hui j'ai un recul nécessaire sur cette relation à distance pour dire qu'elle avait des avantages comme des inconvénients, peut être même plus d'avantages d'ailleurs... Et donc, c'est ainsi que j'ai habité du côté de Rouen quand lui habitait du côté de Paris -disons une bonne centaines de km-, qu'il a été en Angleterre et enfin, en Norvège -bonjour les 2000 ornes-. Mais cette joie à chaque retrouvaille, cette envie, ces papillons, bref, c'est tout aussi beau à vivre ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Paris... passe encore :) mais la Norvège par contre... ça c'est autre chose ! waouh
      C'est drôle, mon copain est dans la région de Rouen aussi.
      Les retrouvailles sont géniales à chaque fois, on attend que ça :) merci d'avoir partagé ton histoire ici !

      Supprimer
  10. Cet article est vraiment coooool !
    Je vis, moi aussi, une relation à distance (500 km), et tout ce que tu dis est tellement vrai. Que ce soit les bons côtés comme les mauvais.

    Le plus difficile, c'est les projets.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons qu'on fait des projets histoire de continuer à rêver un peu, mais ce qui est difficile c'est de se rendre compte que ce n'est pas réalisable tout de suite, en tout cas pas tant que les choses n'auront pas pu changer en s'améliorant côté proximité...
      Merci pour ton commentaire !

      Supprimer
  11. Bel article, j'ai pris beaucoup de plaisir à te lire.
    Je ne connais pas la relation à longue distance mais j'imagine que ça ne doit pas être facile tous les jours. Ceci dit, vous avez trouvé un bel équilibre, et ça renforce votre relation, vous êtes un modèle à suivre ! Je vous félicite et je vous souhaite plein plein de bonheur encore ♥
    Gros bisous ma jolie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma jolie Tiphanie ! :) ça me fait plaisir de trouver ton commentaire. Plein de bisous !

      Supprimer
  12. Je ne prends jamais vraiment le temps de commenter (woups désolée ^^) mais j'ai trouvé cet article vraiment intéressant et qui change de ce qu'on a l'habitude de voir et lire. J'ai beaucoup aimé, et je te souhaite que ton bonheur continue avec ton chéri !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooooh je suis contente de savoir que tu fais partie de mes lectrices <3 ! Et contente d'apprendre que ce billet "humeurs" t'a plutôt bien plu :) un tout grand merci, plein de bisous !

      Supprimer
  13. C'est une belle histoire, nous avons vécu notre première année à distance avec mon copain, 800 km... pour ma part, je ne voulais pas que ça dure plus. Maintenant on vit ensemble, c'est aussi du travail.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que j'aimerais que la situation évolue, je croise les doigts pour que ça ne dure plus trop longtemps...

      Supprimer
  14. Une belle histoire et puis que de bons conseils. Je connais ton histoire et tu connais la même. Je suis d'accord pour dire que si on résiste aux relations longues distances, il est probable que l'histoire d'amour soit très forte.
    Bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, ton article a d'ailleurs déclenché en moi l'envie de rédiger le mien :)
      Bisous

      Supprimer
  15. Très bel article on sent que vous avez une relation vraiment forte et je pense que ça pourra aider beaucoup de personnes dans le même cas. Longue vie à votre histoire d'amour et j'espère que vous pourrez vite vous retrouver ensemble parce que ça doit être compliqué surtout pendant tout ce temps.
    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On espère aussi, merci beaucoup :)
      Bisouilles

      Supprimer
  16. Tiens j'avais vu ton article via les réseaux sociaux sans avoir le temps de le lire et aujourd'hui hop je l'ai lu !
    Avec Léa c'est comme toi, on vie à distance, entre le Nord de la France et la Normandie, bon comme je suis en étude en Normandie ça tombe bien mais ce n'était pas du tout prévu ni organisé comme ça !
    On vit différemment notre relation à distance puisque Léa je ne la vois pas pendant 2 ou 3 mois et puis on passe 2 mois ensemble ! Je dirais que c'ets presque plus dur parce qu'on s'habitue à avoir toujours l'autre puis d'un coup plus rien !
    En tous cas ton article est très beau et respire l'amour !
    Je vous souhaite tout plein de bonheur à vous deux !

    Tendresse et baisers sucrés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas quelle situation est la plus dure à vivre mais être séparé(e) de la personne qu'on aime est une des choses les plus difficiles au monde, c'est sûr.
      Pour notre cas à moi et Mr Loo, ce qui est dur c'est surtout le fait que cela dure depuis presque 4 ans maintenant... si ce n'avait été que temporaire, juste un an, je pense que ce serait très vite passé :)
      Merci d'avoir partagé ton histoire avec moi :) plein de bisous !

      Supprimer
  17. Une belle histoire d'amour, bien différent des 300km, j'ai connu moi aussi uns histoire longue distance et je suis toujours avec 7 ans après. Une chose est sûre nous sommes un couple plus solide !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca renforce tellement l'amour et ça crée des bases si solides... :)

      Supprimer
  18. J'arrive trois plombes après ton article mais je tenais à réagir.
    Déjà pour te dire que je trouve votre histoire et ton post très beaux. Vous avez l'air de former un joli couple sincère et durable.

    D'autre part pour te confirmer que, non, malgré tout ce que les gens disent, les relations à distances ne sont pas faites pour s'éteindre. J'ai rencontré mon mari quand j'avais 14 ans et nous vivions à 200km l'un de l'autre (tous les deux en Belgique mais moi dans le Hainaut et lui dans les Ardennes profondes). Notre unique moyen de transport : le train, à raison de 6h de voyage aller/retour. Les gens ne croyaient pas en notre histoire, d'une part à cause de la distance, mais aussi à cause de notre jeune âge.
    Au bout de 3 ans de relation à distance, nous avons "emménagé" en colloc' ensemble avec d'autres personnes pour faire nos études à Bruxelles. Un changement fulgurant..
    Bref, tout ça pour dire qu'on s'est mariés en novembre dernier, qu'on va fêter nos 11 ans de couple fin mai et qu'on cherche à acheter une maison ;) J'ai pu fermer le clapets de toutes les personnes qui ont essayé de nous casser durant toutes ces années !

    Les gens qui ne vivent pas de relation à distance sincère ne peuvent pas comprendre. Surtout ne les écoute pas, et vis ta vie comme tu le sens.

    Bisous ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wouw, ton commentaire me fait ENORMEMENT plaisir <3 un tout grand merci !!
      C'est très chouette de lire ton message qui me redonne beaucoup de sourire et de motivation :)
      J'espère vraiment pouvoir emménager (et même me marier) tout comme toi tu as pu le faire ! C'est une très belle histoire.
      Je te souhaite encore tout plein de bonheur et également de vite trouver une maison qui vous plaira !

      Encore merci, bisous !

      Supprimer